Votre panier

Votre panier est actuellement vide.

Poursuivre vos achats

Le Hygge - Une affaire des 5 sens (2)

by Léa Petitjean |

Mes petits pauses au bureau [voir mon article sur ce sujet] sont très hyggelig pour une raison essentielle : elles font jouer mes cinq sens. 

Les cinq sens du hygge

Mes petites pauses au bureau sont très hyggelig pour une raison essentielle : elles font jouer mes cinq sens. Nous vivons dans une société où la vue est primordiale. Nous passons des heures devant les écrans, nous sommes saturés d'images, les informations ne se contentent plus d'images statiques, il faut que les vidéos soient ultra cadencées, s'alternent, se coupent, format breaking news. Notre vue est extrêmement sollicitée, au détriment des autres sens auxquels on n'accorde plus de temps. Le hygge, c'est aussi accorder à nouveau du temps aux autres sens pour redécouvrir certains plaisirs. 

Pour commencer, il n'y a pas de hygge sans nourriture gourmande. Les américains parlent de la "comfort food", la nourriture réconfortante - c'est l'idée. Je ne parle pas d'une galette aux céréales tartinée de fromage blanc. Il faut du beurre, du sucre, de la crème, de la sauce au vin : une bouchée suffit, point besoin de charger ses artères, mais il s'agit de baisser la garde et de retrouver un rapport charnel à la nourriture.

Petitjean Paris - Journal - Hygge, une affaire des 5 sens - Vete-KattenUn de mes endroits préférés à Stockholm, le vieux salon de thé Vete-Katten


De même, le son et l'odorat sont extrêmement importants. Ils ont tous deux une capacité de rassurance instinctive. L'odeur de la mère est très puissante pour un nourrisson. Ce pouvoir des odeurs ne nous quitte jamais, même à l'âge adulte, et nous avons chacun nos odeurs "doudou" : pour certains, la poussière de leur vieille maison de campagne, pour d'autres l'odeur du sous-bois après la pluie. Les miens, ce sont l'odeur du bois - je me surprends à faire un détour par le rayon bois quand je passe devant un magasin de bricolage en ville -, et l'odeur de cannelle, omniprésente dans les rues suédoises et newyorkaises l'hiver, et qui sonne véritablement le gong des fêtes de fin d'année.

Il en est de même des sons qui vous font vous sentir en sécurité et vous procurent un sentiment d'apaisement. Pour moi, c'est le bruit de la pluie sur le pavé qui me rappelle mes déambulations dans le vieux quartier Haga de Göteborg lors de journées pluvieuses (soit 350 jours par an). C'est la voix de Nathalie Merchant que l'on écoutait avec mes parents à la maison le dimanche après-midi.


Laisser le temps au temps

Un autre élément essentiel de mes petites pauses : la valeur que je donne au temps. Le carpe diem que j'évoquais plus haut résume déjà bien l'idée, mais il ne s'agit pas seulement de profiter de l'instant présent. Il s'agit du temps écoulé derrière les objets qui nous entourent.

Le temps que j'ai passé à faire ma banquette, à broder mon coussin les rend beaucoup plus précieux à mes yeux. Le temps passé à manipuler mes boîtes de thé, à les ouvrir les unes après les autres, à sentir, à doser le thé dans le diffuseur, va donner plus de valeur à ma tasse de thé une fois prête que si j'avais simplement sorti un sachet de thé de sa boîte en carton. Je vais prendre plus de plaisir à la boire. J'ai une tasse qui m'a été offerte par ma mère, sur laquelle elle a peint une forêt de bouleaux, inspirée d'un design que j'adore. La tasse est peinte de sa main, elle porte sa signature au dos et a infiniment plus de valeur pour moi qu'une tasse "Tea Time" d'une mega enseigne.

Les objets artisanaux portent les traces de leur temps de fabrication, sont imprégnés de la main de l'homme ou de la femme qui les a façonnés - et à cet égard sont porteurs de chaleur.


Petitjean Paris - Journal - Hygge, une affaire des 5 sens - Dala horse

Ma collection de chevaux du Dala, dans mon atelier.
Ces chevaux traditionnels suédois sont uniquement confectionnés dans une fabrique du village de Nusnäs dans la région montagneuse de Dalécarlie (Darlarna en suédois "les [montagnes] Dala").


Au fur et à mesure que j'écris cet article, je me rends compte de la densité du sujet et je crois qu'il est bon de faire une pause. Je vous ai beaucoup parlé du "comment pratiquer le hygge"; je vous parlerai prochainement de "pourquoi pratiquer le hygge". Même si certaines raisons évidentes se détachent déjà, je pousserai la réflexion au-delà du bien-être physique et temporaire. Je vous parlerai du bonheur avec un grand B et de sa relation au hygge, des bienfaits du hygge dans mon quotidien, de son rapport à la méditation et autres philosophies.
D'ici là, à vos bougies et vos gâteaux faits maison !

Une belle et douce journée à vous toutes,


Léa Petitjean

Le Hygge - une histoire des 5 sens

A gauche : Pains d'épices par la chef suédoise renommée Linda Lomelino
A droite : Hyggekrog de la bloggeuse allemande Solebich (un hyggekrog est un petit coin cosy, près d'une fenêtre la plupart du temps, pour s'adonner à des activités "hyggelig" comme la lecture, le tricot, l'écriture)

Petitjean Paris - Journal - Le Hygge ma recette personnelle

Le superbe appartement de M.Brostad in Hässelby, Stockholm par Nikki de My Scandinavian Home (blog)

Commentaires (0)

Laisser un commentaire